English
Page d'accueil

L'eau pour la peau

LA ROCHE POSAY est une des plus anciennes Stations Thermales Françaises reconnue scientifiquement, puisque dès sa création sous Richelieu, l'Académie des Sciences y dépêcha des savants pour étudier ses eaux si bénéfiques aux soins de la peau.

L'histoire


La légende veut que la révélation des vertus curatives des eaux soit due à la guérison miraculeuse du cheval du célèbre chevalier Du Guesclin. L'animal, atteint d'une affection cutanée jugée incurable est chassé du camp. Il s'était alors réfugié près des sources, et, en se vautrant dans l'eau des « Fontaines » avait rapidement guéri de façon surprenante.

La réputation des eaux s'était vite répandue, et dès le XVIe siècle, l'affluence était déjà considérable ainsi que le prouvent des documents authentiques datant de 1567 et 1573, comme le journal de Denis Généroux, notaire à Parthenay. A un mois d'intervalle, apparaît celui de Michel Leriche, avocat au siège royal de Saint Maixent qui vante les fontaines de jouvence à 8 ou 9 lieues de Poitiers.

La Station est déclarée d'utilité publique en 1869 par l'Académie de Médecine pour ses vertus dermatologiques. Le Ministère de l'Intérieur autorise l'exploitation et la vente en 1870.

La Roche-Posay accueille aujourd'hui plus de 8 000 curistes par an. Cette vocation dermatologique remonte à près d'un millénaire et elle est fondée sur les propriétés apaisantes, cicatrisantes, anti-inflammatoires, anti-prurigineuses et anti-radicalaires de son "eau de velours" à la minéralisation naturelle très particulière.

Une teneur unique en Silice et en Sélénium

Caractéristiques :

  • Température : 13°C
  • pH : 7
  • Bicarbonates : 387 mg/l
  • Sélénium : 53 μg/l
  • Silice : 31,6 mg/l
  • Calcium : 150 mg/l