English
Page d'accueil

Edito du maire

Chaque mois vous retrouverez sur cette page le mot du maire.

Bonjour à tous,

Nous voici à la fin de l'année 2017 qui restera très certainement comme une année insolite et d'exception, marquée par une longue période électorale, la naissance d'un nouveau courant politique et l'élection du Président Macron. Dans la Vienne, la période électorale s'est prolongée et dimanche 17 décembre, Yves Bouloux, Maire de Montmorillon, Président de l'association des Maires du département, a été élu Sénateur de la Vienne. Nous le félicitons sincèrement et lui souhaitons bon courage pour la lourde et belle mission qui est désormais la sienne pour défendre la Vienne sous les ors de la République.

Comment parler de 2017 sans saluer avec émotion les personnalités d'exception, qui nous ont quittées, pour lesquelles je ne veux pas dresser de liste exhaustive, mais tout de même citer Victor Lanoux, Jean-Marc Thibault, Christian Cabrol, Claude Rich, Jeanne Moreau, Gonzague Saint-Bris, Jean Rochefort, Danielle Darrieux, Robert Hirsch, et beaucoup plus récemment, Jean D'Ormesson pour qui « tout le bonheur du monde est dans l'inattendu » et bien sûr Johnny Halliday, qui a si bien su nous donner « l'envie d'avoir envie ».

Hélas en cette fin d'année 2017, nous sommes tous traumatisés et endeuillés par ce dramatique accident de bus scolaire. Bien que les mots peuvent sembler dérisoires, je veux ici, au nom de toute la communauté de la Roche-Posay, exprimer ma tristesse infinie et adresser mes pensées les plus bienveillantes à tous les proches touchés par cet accident atroce.

Cet évènement tragique et injuste, qui nous touche tous, nous rappelle avec cruauté que si la vie est belle, elle est aussi précieuse que terriblement fragile. Ces moments de grande émotion nationale nous invitent à chaque fois à remettre les choses à leur place, à relativiser tous ces petits riens qui nous « polluent la vie », et nous font boiter pour « pas grand-chose » …

Aussi, c'est avec cœur et émotion que j'adresse à chacune et chacun d'entre vous mes vœux les plus chaleureux pour cette année qui s'annonce, qu'elle vous permette d'exaucer vos souhaits, de vous faire vivre des moments d'exception, et vous apporte santé, bonheur, réussite et sérénité.

C'est l'occasion de vous rappeler l'attention, l'écoute et l'engagement de l'équipe municipale, élus et agents, qui travaillent pour votre quotidien, le présent et l'avenir de la commune. Une équipe enthousiaste et efficace qui a été particulièrement sollicitée en cette année 2017 avec la préparation des grands projets.

Je leur adresse mes sincères remerciements ainsi qu'à tous les acteurs qui œuvrent pour notre belle commune où il fait bon vivre.

Un merci tout particulier à Frédéric Boudier qui a présidé à la destinée de la Société Thermale durant 10 ans avec sérieux, dynamisme et créativité, et tous nos vœux de réussite à Rachid Ainouche qui reprend le flambeau et dont chacun connaît le professionnalisme.

Vous le voyez la passion et l'engagement pour la Roche-Posay sont intacts et ne sauraient s'émousser … comme l'intransigeance qui est la mienne pour le respect de l'ordre et du bien public.

En cette fin d'année 2017, si nous regrettons la fermeture du magasin de prêt à porter Marina, nous nous réjouissons de la rénovation de la boulangerie-pâtisserie Mérigard et nous tenons à saluer la belle initiative d'animation et de décoration de quelques commerçants. Merci tout particulièrement à Vert Citron, MMA et la BNP qui ont offert chocolat chaud et tours de poneys aux enfants le 15 décembre.

Je ne vais pas être plus longue, laissant la place … au secret de l'origine de la bûche, et vous invite à la cérémonie des vœux qui aura lieu le jeudi 11 janvier à 18 heures à la Salle des Fêtes, moment important qui, comme il est coutume, peut réserver quelques annonces intéressantes.

Bonne année 2018 !

Votre Maire,

Pascale MOREAU


­

D'où vient la bûche de Noël ?

À l'origine, notre fameuse bûche était tout simplement une grosse bûche de bois qui se consumait durant au moins trois jours à la période de Noël.

Cette tradition existait en France mais aussi dans la plupart des pays d'Europe Elle symbolisait la famille et la protection du foyer.

Quand le morceau de bois devient un dessert sucré

Mais avec le progrès et l'avènement de nouveaux moyens de chauffage, les très grandes cheminées disparaissent, et la bûche de bois a été remplacée par une pâtisserie.

Il s'agirait à l'origine d'un dessert datant du XIXe siècle. À cette époque, en Poitou-Charentes, le gâteau roulé à la crème de beurre est déjà une coutume de Noël. Et c'est dans le milieu du XXe siècle que ce gâteau sera popularisé et deviendra le dessert de Noël en France.

La bûche serait donc née dans notre belle région, voilà une très bonne raison pour couronner notre réveillon avec la meilleure des bûches !