English
Page d'accueil

Les frelons asiatiques s'installent à La Roche-Posay

Au cours de l'été, de nombreux frelons asiatiques ont envahi nos jardins. L'hiver venu, nous avons découvert en ville plusieurs nids à la cime des arbres.

Au cours de l'été, de nombreux frelons asiatiques ont envahi nos jardins. L'hiver venu, nous avons découvert en ville plusieurs nids à la cime des arbres.

Le sud de la France et notre région sont très touchés. Cela va en s'empirant d'année en année et aucune région ne sera épargnée même au nord de la Loire ainsi que nos voisins frontaliers.

Le frelon asiatique détruit les abeilles

Pour nourrir ses larves, le frelon asiatique capture des mouches, des guêpes et des abeilles (essentiellement domestiques). Ce sont ainsi des ruches complètes qui peuvent être décimées.

Le cycle de vie de ce frelon nous permet d'agir très utilement et individuellement contre ce fléau. En effet, les nids construits dans l'année se vident de leurs habitants en hiver car l'ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l'hiver et meurent. Seules les reines et jeunes reines se camouflent dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs, ... pour en ressortir courant février et commencer à s'alimenter. C'est à ce moment que nous pouvons agir en disposant des pièges dans nos jardins ou sur nos balcons pour attraper ces futures fondatrices de nids.

Piéger les reines fondatrices en fin d'hiver

Les pièges seront installés à partir du début février jusqu'à la fin avril, après cette date les futures reines auront commencé à se reproduire.

Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles d'eau minérale en plastique, de découper le tiers supérieur et de le retourner dans la partie basse; puis verser à l'intérieur 10 centimètres d'un mélange de bière brune, de vin blanc (pour repousser les abeilles), et de sirop de cassis.

Détruire les nids en cours d'été

Lorsqu'un nid est repéré, il pourra être détruit à partir de la mi-juillet, date à laquelle où une nouvelle reine n'aura plus le temps nécessaire pour créer une nouvelle colonie. Des spécialistes sont en mesure d'effectuer cette destruction avec des moyens spécifiques (tenue de protection renforcée, perche télescopique, ….).

Pour en savoir plus :

Vous pouvez consulter wikipedia sur Internet.

Pour plus de renseignement :

vous pouvez contacter M. Jacques TANGUY, élus référent, au 06 77 96 90 30.